Les exportations de fruits de mer conteneurisés sont un moteur économique important pour la Nouvelle-Écosse

21 mars 2017, Halifax, Nouvelle-Écosse – Le transit des marchandises conteneurisées par le Port d’Halifax contribue beaucoup à l’économie de la Nouvelle-Écosse. Selon le dernier rapport sur les retombées économiques, qui a été réalisé par le Chris Lowe Planning and Management Group, les retombées économiques liées aux activités du Port d’Halifax, pour l’économie de la Nouvelle-Écosse en 2015-2016, se chiffrent à 1,706 milliard de dollars. Ces retombées ont donc augmenté de 5,9 % depuis la fin de 2013.

Valeur d’un conteneur

Les exportateurs de conteneurs transitant par le Port d’Halifax ont représenté en 2015 une production brute de plus de 1,9 milliard de dollars pour l’économie de la province. Ensemble avec les activités portuaires, les retombées économiques totales du Port d’Halifax représentent pour la Nouvelle-Écosse une production brute de 3,631 milliards de dollars, la portion directe étant de 1,962 milliard de dollars.

Les installations de fret conteneurisé et les services maritimes du Port d’Halifax ont permis, en 2015, aux entreprises de la Nouvelle-Écosse, d’exporter 76 993 conteneurs standards. En moyenne, chaque conteneur standard transitant par le Port d’Halifax représente une valeur de 25 000 $ pour l’économie de la Nouvelle-Écosse, c’est-à-dire en retombées économiques directes et indirectes. Un conteneur de fruits de mer de la Nouvelle-Écosse représente cependant pour l’économie de la province des retombées directes et indirectes de 73 650 $, c’est-à-dire trois fois plus que la valeur d’un conteneur standard.

En Nouvelle-Écosse, l’industrie des fruits de mer s’est développée au fil des générations grâce au dur travail des femmes et des hommes récoltant des produits de la meilleure qualité qui soit. L’accès aux marchés étrangers, par le Port d’Halifax, est essentiel à la croissance de cette industrie.

« Le chiffre le plus étonnant du rapport est la valeur d’un conteneur de fruits de mer, a indiqué Karen Oldfield, présidente et chef de la direction de l’Administration portuaire d’Halifax. Si on considère les exportations dans leur ensemble, il est évident que les exportations de la Nouvelle-Écosse sont vitales à la province. »

Résultats d’ensemble de l’étude 2015/2016 sur les retombées économiques du Port d’Halifax :

  • La production économique du Port d’Halifax est de 1,706 milliard de dollars (+ 5,9 %).
  • Le Port d’Halifax permet aux exportateurs la Nouvelle-Écosse d’apporter 1,9 milliard de dollars à la production brute provinciale (nouvelle constatation).
  • Ensemble, les retombées des activités du Port d’Halifax et les retombées des exportateurs se chiffrent à 3,631 milliards de dollars pour l’économie de la province (nouvelle constatation).
  • Le Port d’Halifax représente un produit intérieur brut (PIB) de 809 millions de dollars (+ 8,8 %).
  • Chaque conteneur de la Nouvelle-Écosse destiné à l’exportation qui transite par le Port d’Halifax représente pour l’économie de la Nouvelle-Écosse 25 000 $ en retombées économiques directes et indirectes (induites)  (nouvelle constatation).
  • Un conteneur de fruits de mer de la Nouvelle-Écosse représente pour l’économie de la province des retombées directes et indirectes de 73 650 $ (nouvelle constatation).
  • 12 446 emplois équivalents à plein temps (ETP) liés aux activités portuaires (+ 5,3 %).
  • 24 571 emplois ETP liés aux exportateurs de conteneurs (nouvelle constatation).
  • 37 017 emplois ETP au total (nouvelle constatation).
  • 584 millions de dollars en salaires et traitements pour les activités portuaires (+ 5,8 %).

Halifax Seaport et croisières :

  • En 2016, les retombées économiques totales liées aux croisières ont été de 122,9 millions de dollars (+ 17,8 %).
  • Le Halifax Seaport attire chaque année entre 1,2 et 1,3 million de visiteurs.
  • Les achats des clients du Halifax Seaport Farmers’ Market se sont chiffrés à plus de 23,4 millions de dollars, et à 18,7 millions de dollars dans les commerces environnants, représentant des retombées économiques totales de plus de 42 millions de dollars.

L’Administration portuaire d’Halifax contribue à la croissance de l’économie de la Nouvelle-Écosse en offrant aux exportateurs de la province une chaîne d’approvisionnement très efficace leur permettant de vendre leurs produits à l’étranger.

L’infrastructure ferroviaire de CN ainsi que le réseau routier de la province facilitent l’exportation des produits et biens de la province. « Le fret conteneurisé constitue pour la province un important moteur économique, ajoute Karen Oldfield. Cela signifie en effet des emplois pour les hommes et les femmes chargés de la manutention des marchandises, des opportunités pour l’industrie du transport routier et ferroviaire, du travail pour les services maritimes, ainsi que des emplois en logistique et dans la chaîne d’approvisionnement aux parcs industriels de Burnside et de Bayer’s Lake, là où les produits de la Nouvelle-Écosse sont conditionnés pour l’exportation. Les terminaux à conteneurs destinés à l’étranger permettent aux entreprises régionales d’accéder aux marchés européens et asiatiques pour vendre leurs produits agricoles, aquacoles et manufacturiers.

Rendez-vous sur le site suivant pour consulter l’intégralité du rapport : http://portofhalifax.ca/fr/propos-de-nous/rapport-sur-les-retombees-economiques/

-30-

Lane Farguson
Conseiller en communications
Administration portuaire d’Halifax
Tél. : (902) 426-7375
lfarguson@portofhalifax.ca